Cuetzalan… vu par Ophélie

En route vers une communauté indigène près de Cuetzalan, nous avons croisé cette famille, ce fut seulement le temps d’un instant, le temps d’un cliché.

Notre séjour à Tlatlauquitepec fut rempli de paroles, de cris, de rires, excepté ce moment où cette femme traversa la cour d’école. Tout le monde se tut naturellement comme si c’était la sagesse elle-même que nous venions d’apercevoir.

Sur le chemin du retour, après avoir visité les cascades, Naomie aperçut cette fillette dont elle prit quelques photos jusqu’à ce qu’elle entende la mère de cette petite l’appeler : «Naomie rentre à la maison! ».

À peine le temps de demander si je pouvais les photographier qu’ils étaient déjà prêts. J’aime penser que j’ai fait partie de leur journée de quelconque manière. Peut-être même en ont-ils parlé à leur famille ou leurs amis en rentrant à la maison.

Quand même les choses les plus simples deviennent complexes, tout devient tâche et effort.

 

Cette entrée a été publiée dans Activités, Puebla. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire