L’innocence

Bientôt un mois déjà que je suis au Mexique. Un mois où j’ai eu la chance d’observer une culture où la famille passe toujours en premier, un mode de vie où, plus souvent qu’autrement, la religion est bien ancrée, un accueil plus que chaleureux de la part de Mexicains qui ne connaissent rien encore de la personne que je suis… Un mois où j’ai eu la chance d’apprendre, de côtoyer, de m’attacher… Or, on pense souvent que ce qui va le plus toucher les gens lorsqu’ils partent pour une aventure comme celle que je vis, c’est le choc d’une nouvelle langue, d’une nouvelle habitude alimentaire, d’une nouvelle façon de penser, de la réalité d’une grande disparité entre les riches et les pauvres…. Eh oui, cela fera exactement un mois dans un peu moins de 6 jours que mes pieds frôlent le sol de Puebla et malgré avoir observé toutes ces ressemblances, toutes ces différences… Ce qui vient me chercher le plus de l’expérience jusqu’à maintenant, c’est l’innocence.

L’innocence. C’est ce quelque chose dans le regard des enfants où je fais mon bénévolat, cette malice, cette joie de vivre pure, cette manière de tout vouloir savoir et pas dans dix ans, là, maintenant… C’est cette innocence qui émane des enfants qui fait qu’aujourd’hui… Oui, aujourd’hui, j’ai servi à quelque chose, j’ai fait le bien, ne serait-ce que pour un sourire, un rire, une larme séchée, une question répondue, un ventre rempli… L’innocence. Le bonheur. L’empressement. Le savoir. L’innocence… De tout ce qui me touche jour après jour, c’est ce qui me change le plus…

Laura

Cette entrée a été publiée dans Activités, Puebla. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire